Un tour du monde d’un an dans l’hémisphère sud inaugure la carrière artistique d’Héloïse ROBIN, modelée jusqu'à ce jour par ses voyages et sa fascination pour l’Asie.

 

Formée en laque traditionnelle, sa réflexion autour du support l’amène à créer sur bois enduit. Couche après couche, elle applique une recette ancestrale (blanc de Meudon additionné de colle de peau de lapin), ponce, peint, lustre et dore à la feuille. Le tableau devient objet précieux, au toucher singulier.

 

Conviant à une expérience sensorielle immédiate, l’artiste conçoit le phénomène chromatique comme une réalité vibratoire autonome qui permet de rejoindre l’Autre.

Les couleurs, souvent organisées selon un motif végétal ou géométrique, évoluent de fractures en transitions souples. Elles se répondent, se déploient, se replient et jalonnent un périple aux confins duquel l’imagination révèle de nouvelles formes narratives.

 

Distillant son vocabulaire graphique issu de l’illustration, Héloïse ROBIN invite à se perdre dans la rêverie et le jeu au coeur des espaces colorés qu’elle compose. Il réside dans ses transparences fines la possibilité d’une ascension vers des mondes éthérés, de re-création d’un hors-monde qui pourrait ressembler à un «chez soi».

Photo Copyright

Portrait : Lapis Lazuli

Oeuvres : Olivier Cariou