Formée à diverses techniques traditionnelles (laque, dorure, sgraffito), Héloïse Robin concentre ses recherches sur la couleur, sa stratification, sa puissance vibratoire.  Ses compositions se focalisent actuellement sur le paysage et les formes naturelles, topographiques ou végétales.

 

À l’utilisation d’une palette chromatique intense, l’artiste allie une forme de douceur formelle, dans la souplesse des transitions colorées et dans les gestes qui leur sont associés, ponçage ou lustrage.

 

Dans la série Maesapao, l’artiste utilise la dorure pour encadrer d’un liseré de lumière les œuvres dont la surface polie présente un aspect presque minéral. Microcosme traversé de multiples clartés colorées, la composition combine la matière picturale et le trait au crayon, comme elle multiplie les variations entre matité et brillance.

 

Si Héloïse Robin poursuit sa pratique sur papier, elle favorise le support bois qui l’intéresse par son aspect vivant. Dans l'œuvre composite Cobalt Blue Connection, elle exploite également dans sa profondeur la matière, gravant la couche supérieure de peinture afin de révéler la blancheur de la couche inférieure d’enduit.

 

Les dernières expérimentations de l’artiste l’entraînent vers des compositions tendues vers l’abstraction, en quête de respiration et d’épure. Au-delà des superpositions et des transparences, sa technique révèle une appétence pour les contrastes chromatiques et la porosité de leurs frontières, une recherche d’équilibre entre ce qui sépare et ce qui relie.   

 

Crédit Photo : Lapis Lazuli

DE LA MATIERE A LA COULEUR (2'10)